KARIMUNJAWA

Salut les geckos!

Si vous avez lu notre dernier article, vous savez déjà qu’on a quitté le Plateau de Dieng pour nous rendre sur l’ile de Karimunjawa. Et sinon, ben maintenant, vous le savez! C’est déjà notre dernière étape dans le grand archipel indonésien, ça file.

Le trajet fut une fois de plus loin d’être agréable. Les bus locaux en Indonésie sont des vrais tape-culs, bruyants, souvent bondés, et les gens fument dedans (on vous fait rêver là hein?). Après en avoir enchaîné quatre en 8h, on arrive enfin à Jepara, où on doit passer une nuit avant d’espérer embarquer le lendemain matin pour Karimunjawa.

Espérer, parce que d’après nos informations, le bateau est souvent plein, et on arrive trop tard pour réserver un billet pour le lendemain. Et le bateau suivant ne part que dans trois jours. On croise les doigts!

Départ au paradis

Le lendemain matin, on saute du lit pour aller faire la queue au guichet à 4h30. Et bingo, on obtient le sésame pour nous rendre sur l’ile! Contents Arnaud et Sarah ?

En arrivant à Karimun, un employé de notre guesthouse nous attend pour nous y transporter. Mais au moment de faire le checkin, il nous informe, mal à l’aise, qu’il ne trouve aucune réservation à notre nom, et que le lieu est complet. Bizarre, on était sûrs d’avoir réservé… En vérifiant, on réalise alors qu’on a réservé au mauvais endroit, dont le nom ressemble beaucoup, le sketch! Quelqu’un de l’autre guesthouse vient nous chercher, et on croise les doigts pour que l’endroit soit chouette… Au moins, on les aura bien fait rire!

Coup de bol, notre nouvelle guesthouse est magnifique, d’un standing bien plus élevé que celle qu’on croyait avoir choisi, avec une superbe vue sur la baie. Comme quoi, ça vaut la peine d’avoir la tête dans les nuages de temps en temps ?

Comment on occupe son temps à Karimunjawa?

Il y a quelques activités à faire sur l’ile, comme une excursion d’une journée avec snorkeling sur les îlots alentour. Mais on ne l’a pas testée, préférant profiter à fond des magnifiques plages de Karimun (et aussi parce que Sarah doit éviter de mettre la tête sous l’eau, ordre du Docteur Dewi).

On passe une journée à faire le tour de l’ile en scooter pour visiter plusieurs plages, mais les trois plus belles sont concentrées dans la même baie. Ce sont de toutes petites anses, tapissées du sable le plus fin qu’on ait jamais vu, comme de la farine. Et grande joie pour nous, elles ne sont pas dénaturées par des alignées de transat, mais laissées plus ou moins sauvages. De plus, les habitants du coin s’occupent d’enlever les déchets tous les jours, ce qui fait qu’elles sont particulièrement propres. On adore!

Plage d’Ujung Gelam

On passe plusieurs après-midi sur cette jolie plage, la première qu’on visite. En arrivant, on a de la peine à y croire: seuls deux autres couples sont installés sur la plage. C’est fou qu’un endroit aussi beau soit si peu fréquenté! On ne se fait pas prier pour aller se rafraichir dans l’eau. Enfin, c’est ce qu’on croyait: l’eau est plus chaude que l’air, et pourtant il doit bien faire 30°!

En fin d’après-midi, les familles indonésiennes viennent pique-niquer sur la plage et jouer dans l’eau. On adore cette ambiance.

Plage de Batu Topeng

Cette plage est toute aussi jolie que la première, et encore moins fréquentée. Seules les familles tenant les quelques petits warung en retrait de la plage partagent les lieux avec nous la plupart du temps.

Sunset Beach

Sunset beach est plutôt un spot « coucher de soleil ». Un petit bar bien sympa est installé en bout de plage, et nous permet de boire une petite bière fraiche en regardant le jour se coucher. Que demande le peuple!

Couchers de soleil

Comme on vous le disait plus haut, notre hôtel est placé en hauteur, face à la baie de Karimunjawa. L’emplacement est donc idéal pour profiter des magnifiques couchers de soleil!

Pour la petite histoire, notre salle de bain se trouvait en dehors de la chambre, plus ou moins en extérieur. Il était donc habituel pour nous de partager la douche avec quelques geckos et une ou deux grenouilles. Un soir cependant, un invité de marque a décidé de nous honorer de sa présence sous la douche quotidienne: un scorpion! Est-il besoin de mentionner qu’on a fait des économies d’eau ce jour-là ??

Marché aux poissons

Institution sur l’ile, le marché aux poissons se tient tous les soirs au bord du terrain de foot du village. On y choisit son poisson ou ses crustacés, qui sont préparés directement à même la rue, et dégustés sur de grandes bâches installées sur le terrain de foot. Tout ça pour un prix dérisoire. Une dame préparant des jus de fruits frais à la demande est également installée à proximité. Autant vous dire qu’on ne s’est pas fait prier pour s’y régaler presque tous les soirs!

Karimun, on reviendra!

C’est avec bien des difficultés qu’on s’arrache de cet endroit de rêve. Une semaine a passé sans qu’on comprenne où elle est passée! Heureusement qu’on n’a pas commencé notre voyage ici, car il est probable qu’on n’aurait pas vu grand chose du reste de l’Indonésie sinon haha! Mais là, notre visa arrive à expiration et notre vol pour notre prochaine destination est déjà réservé. On repart donc le coeur serré, mais avec une certitude: on reviendra ici un jour! On espère simplement que le tourisme de masse n’envahira pas ce petit îlot, il serait triste de massacrer un si bel endroit à coup d’immenses resorts et de déchets à gogo.

C’est quoi la suite?

L’Indonésie, c’est déjà fini! On a de la peine à croire que deux mois ont déjà passé depuis notre départ.

On rejoint donc Jakarta, après une nuit passée à Semarang (ville qui nous a agréablement surpris au passage) et une demi-journée passée dans un train tout confort.

A Jakarta, un vol nous attend pour Kuala Lumpur, puis Yangon! Et oui, on s’apprête à découvrir le second pays de notre voyage, le Myanmar. Du coup, c’est tout de suite moins difficile de quitter l’Indonésie!

A bientôt les cocos!

13 Comments

      • Yo

        Ahah merci la P.

        Me suis envoyé qq séries, on verra bien mais en tout cas il fera un peu plus frisquet que chez vous 🙂

        Bacio aux deux des trois 😉

  1. La maman jurassienne

    Décidément on ne s’en lasse pas!On a vraiment l’impression de voyager avec vous … les scorpions et les odeurs de fumee en moins!Alors on en redemande!ici c’est pluvieux et gris gris alors on rêve devant ces magnifiques plages. Merci pour ces beaux moments!gros bisous à vous deux

  2. Francis

    Super cool ? ca me fait du bien de voir vos belles photos de plage, poisson frais etc… ici c’est pas le même décor, neige, froid et ciel gris. Profitez bien

    • Le monde autour

      Ah, c’est le moment de regarder les offres sur internet pour aller en Espagne ou au Portugal ? Courage dans la grisaille! Gros becs à Armanda et toi

  3. Bonjour les Robinson…ici c’est 4 degrés, neige et pluie mélangées et tout est gris ? alors vos photos nous réchauffent un peu au moins de l’intérieur…quelles jolies plages vous avez visitées c’est juste incroyable quant aux poissons que vous dégustez … ? Sarah , serais-tu prête à nous en préparer à Riederalp…ou Arnaud ? Bon faudra déjà trouver le poisson ? ! J’espère que vous allez bien et j’attends la suite de vos aventures avec plaisir. Gros bisous de toute la famille

    • Le monde autour

      Salut nos fidèles lecteurs! Brrr on a du mal à s’imaginer que l’hiver s’installe chez nous. Haha on n’est pas sûrs de si bien les réussir mais on peut toujours essayer si le Gino va les pêcher ? Gros bisous

  4. Val

    Tchô les Bules!
    Waaaaouh ça fait rêver ces paysages!!! Manque pas grand chose pour que je fasse mon baluchon et zou, sur vos traces de baroudeurs des temps modernes,… Rien qu’à vous lire, ça me charge un peu les batteries de couleurs et de soleil!! MMMMMh goinfrez vous un peu pour nous de tous ces bons fruits frais et au plaisir de vous lire, smouah!

    • Le monde autour

      Tcho la Valérie! Pas besoin de grand chose dans ton baluchon, un maillot de bain, de la crème solaire, et hop tu sautes dans un avion. Bon faudra quand même quelques couches pour Liana héhé.. Becs à vous trois

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.